Chassons les idées reçues au sujet du Reïki

Mikao USUI n’a pas développé une pratique réservée à la compréhension japonaise et enfermée dans une tradition japonaise. Grand chercheur et voyageur, grand méditant et observateur-connaisseur des mécanismes du mal-être et du bien-être, il a développé une pratique dont le fonctionnement est entièrement calé sur l’être humain, et peut ainsi être comprise et pratiquée par toutes les cultures et traditions (d’où le côté universel de la pratique – et non l’énergie universelle…).

Le Reïki s’adresse à tous ceux qui ont envie d’acquérir cette connaissance d’eux-mêmes : le fonctionnement de leur mal-être et surtout, l’accès à leur mieux-être pour le pérenniser et le vivre durablement.

Dans le Reïki, on pratique des soins.

FAUX

L'expression "soin reïki" n'existe pas dans le Reïki. C'est un terme rajouté par les personnes ayant dévié la pratique d'origine du Reïki. Le Reïki n'est pas une pratique de soin - terme médical, on parlera plutôt de séance de Reïki.

Les séances de Reïki utilisent l'énergie universelle de vie

FAUX

L'énergie universelle de vie est une traduction erronée du terme Reïki. En fait, le Reïki signifie "énergie de l'esprit" (force de l'esprit). Le concept de l'énergie universelle a été développé en 1942 par un Vietnamien. Mikao Usui le fondateur du Reiki était décédé depuis 16 ans... Le Vietnamien Dang a inventé une énergie cosmique universelle que l'on canalise et que l'on transmet à la personne en lui ouvrant les chakras, pour la guérir. Cette pratique est celle de Dang, et certainement pas du Reïki. En fait, les séances de Reiki utilisent la force de l'esprit de la personne allongée, sans intervention aucune de quelque énergie extérieure à la personne.

Dans le Reïki, il y a un donneur servant de canal pour le receveur

FAUX

Là encore, Mikao Usui n'a jamais parlé de canal reïki, invention permettant d'expliquer une croyance selon laquelle il est possible d'aller récupérer de l'énergie dans le cosmos pour la canaliser chez la personne. Il n'y a pas de donneur dans le Reïki, mais un praticien accompagnant le mal-être de la personne qui vient le voir. Il n'y a pas de receveur dans le Reïki, mais un être humain qui, comme tout le monde, est capable d'aller chercher en lui ses ressources naturelles et n'a pas à dépendre d'un praticien pour être heureux. Le Reïki est une pratique d'autonomie.

 

Il faut avoir un don pour dispenser des séances de Reiki

FAUX

Le Reïki n'est pas une pratique d'élus ou de personnes ayant un don. C'est une pratique où l'on obtient des résultats à force de travail. Le don ne nécessite aucun travail. Dispenser des séances de Reïki pour accompagner les personnes de leur mal-être vers leur mieux-être nécessite beaucoup d'apprentissage, et de travail.

Le Reïki est une secte

FAUX

Le Reïki n’est ni une secte ni une religion et il ne peut s’apparenter comme tel. 

Cette technique, simple et puissante n’est pas là pour enfermer ou endoctriner puisqu’elle favorise l’autonomie par la pratique sur soi, ainsi que la liberté d’être bien avec soi-même, dans le respect et le non-jugement de ce qui nous entoure. Le Reiki est complémentaire à toutes thérapies qu’elles soient traditionnelles ou non. Le fondateur du Reïki, Mikao Usui, étant mort sans laisser d’écrits concernant sa pratique du Reïki, des dérives sont très vite apparues, pouvant parfois mener à des concepts sectaires.  Ainsi, certaines personnes détournèrent le Reïki originel en y introduisant des concepts News Age ou en prétendant que celui-ci permettait de guérir des symptômes de maladie. Deux personnes en particulier, ont contribué  à dénaturer la pratique du Reïki : Chujiro Hayashi et Hawayo Takata. Profitant de l’absence d’écrits laissés par Usui, ils ont chacun attribué au Reïki des bienfaits irréalistes (guérison de maladies, transformation de métal en or, ressusciter les morts, etc…) qui se sont cependant révélés très lucratifs.

Cela explique pourquoi le Reïki est parfois assimilé, à tort, à la notion de secte.

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Me suivre

07 69 04 85 92

Localisation