MEDECINE ALTERNATIVE : 3 METHODES DECRYPTEES - Partie 1/3 : L'HYPNOSE

Dans les 3 prochains posts, j'ai décidé de vous présenter 3 médecines alternatives que je pratique au sein de mon cabinet et avec lesquelles la médecine conventionnelle a établi des passerelles. Sont-elles énergétiques ou informationnelles ?


Aujourd'hui je vais vous parler de l'HYPNOSE.


On les confond souvent avec les hypnotiseurs de spectacles parce qu'ils induisent un état hypnotique chez une personne : mais que font les hypnothérapeutes ?

Les hypnothérapeutes induisent un état modifié de conscience chez le patient pour accéder à son inconscient.


Par diverses méthodes de relaxation et en utilisant différents procédés de focalisation de l'attention sur certains sens, l'hypnothérapeute induit un état de conscience modifié qui permet à l'inconscient d'apparaître au premier plan alors que la partie consciente elle, est concentrée sur autre chose. Pendant la séance, la personne n'est absolument pas endormie, elle est au contraire en état d'hyper vigilance, inconsciemment attentive à tout ce qu'elle va entendre.

L'hypnothérapeute va alors faire des suggestions hypnotiques auxquelles l'esprit va répondre, ou pas, par des images, des sensations, etc.


Il est absolument impossible de faire faire ou faire dire à quelqu'un sous hypnose ce qu'il ne veut pas dire ou pas faire quelque chose (pour plus d'informations à ce sujet reportez-vous ici). En effet l'inconscient agit comme un "ange gardien" car lui seul sait exactement ce qui est bon pour le patient ou pas. C'est la raison pour laquelle, il arrive que certaines séances d'hypnose n'aboutissent pas immédiatement à l'objectif fixé par le patient. Dans ce cas, c'est simplement parce que la partie consciente veut quelque chose, que la partie inconsciente juge inappropriée ou dangereuse pour la personne. Par conséquent, cette partie inconsciente bloque le processus qui amène alors la personne à dire que l'hypnose ne fonctionne pas. Ce jugement est rapide et injustifié. Au contraire l'hypnose a fonctionné et c'est justement parce qu'elle a fonctionné que l'inconscient a répondu ainsi. Mais cela ne veut pas dire que le problème est sans solution. Bien au contraire, puisqu'en hypnose nous partons du présupposé que chaque individu a en lui (dans son inconscient) toutes les ressources nécessaires pour obtenir le changement désiré. Cela veut simplement dire que ce n'est pas encore le bon moment pour la personne d'effectuer le changement désiré, ou bien qu'il y a d'autres problématiques à résoudre ou d'autres blocages à lever avant d'atteindre l'objectif souhaité. Reste alors à trouver le bon chemin.


Grâce à l'hypnose, il devient possible de libérer des émotions négatives bloquées, d'identifier des éléments déclencheurs de comportements limitants, de modifier des croyances, de décupler des capacités, de changer de comportement pour un mieux adapté à certaines situations, etc. (cliquez ici pour en savoir plus sur les applications thérapeutiques).

"Dans cet état modifié de conscience, nous semblons particulièrement ouverts à la suggestion et nous sommes capables d'initier de véritables reprogrammations psychologiques", explique le Docteur Thierry Janssen.


De nombreuses applications de l'hypnose en milieu médicale montrent qu'elle permet d'agir sur des sensations, par exemple de douleur - hypnose analgésique - ou de comportements non désirés. Le soulagement de la douleur induite par l'hypnose représente l'une des applications cliniques de l'hypnose les plus utilisées en milieu hospitalier. Cependant pour ma part en cabinet, j'utilise une méthode encore plus efficace et plus rapide : le DNR. Mais je vous en parlerai un peu plus tard.

"L'hypnose est utilisée avec succès dans le traitement de pathologies aussi diverses que l'asthme, les maladies de peau type eczéma , les troubles fonctionnels et les troubles psychologiques", d'après le Docteur Thierry Janssen.


A très vite !

Sylvie


A venir ne manquez pas :

Médecine alternative : 3 méthodes décryptées - Partie 2/3 : les Guérisseurs.

Médecine alternative : 3 méthodes décryptées - Partie 3/3 : les Fleurs de Bach les petites soeurs de l'homéopathie.



IMPORTANT : Cette méthode ne se substitue pas à une démarche thérapeutique traditionnelle, elle ne vise pas à faire un diagnostic ou à prévenir une pathologie. Elle est compatible avec tout traitement médical en cours ou à venir. Elle ne peut et ne doit en aucun cas se substituer à un traitement médical qui dans tous les cas doit être poursuivi. En cas de doute demandez l’avis de votre médecin.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Me suivre

07 69 04 85 92

Localisation