Les coupeurs de feu et le cancer

October 4, 2018

 

Le cancérologue Daniel Serin constate dans une interview que bon nombre de ses patients sont très satisfaits de l'aide procurée par les coupeurs de feu, notamment après leurs traitements pour réduire les effets secondaires de la radiothérapie.

"Les coupeurs de feu ça marche dans 80% des cas", dit-il. 

 

Sur place ou même à distance, les "coupeurs de feu" interviennent désormais à la demande de services hospitaliers pour soulager les brûlures occasionnées par la chaleur ou le rayonnement de certains traitements mais aussi dans certains services de grands brûler.  Autrefois taboue et occultée, cette collaboration est de plus en plus reconnue au grand jour. Les mécanismes à l’œuvre demeurent toutefois inexpliqués.


Un jeune médecin, Nicolas Perret, a même consacré sa thèse il y a quelques années à "La place des coupeurs de feu dans la prise ne charge ambulatoire et hospitalière des brûlures en Haute-Savoie".

 

Les mécanismes restent incompris par la science mais l’effet est démontré, au point que 63 % des soignants interrogés par Nicolas Perret en milieu hospitalier estiment que l’efficacité des coupeurs de feu est « forte », 7,5 % estiment qu’elle est « totale » et 21 % qu’elle est moyenne. En conséquence, ils sont 61 % à juger la collaboration avec des coupeurs de feu « souhaitable » et 20 % « indispensable ».

 

Quant aux patients ainsi traités, ils sont 76 % à attribuer une note supérieure ou égale à 7 sur 10 à l’intervention des coupeurs de feu. Nicolas Perret a également demandé leur avis aux médecins généralistes qui reconnaissent à 65 % l’efficacité de ces interventions sur la douleur des brûlures, même s’ils penchent majoritairement pour un effet placebo, une forme de suggestion qui amènerait le patient à s’anesthésier lui-même. Pourtant, comment expliquer que l’intervention est efficace même quand le patient ignore qu’il est ainsi pris en charge, souvent via un simple coup de fil d’une infirmière au coupeur de feu qui figure dans le registre des urgences ? L’effet placebo peut également être écarté lorsqu’il s’agit de bébés ou même d’animaux, chez qui l’efficacité est également patente.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Croyez en vos rêves

December 9, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents

December 9, 2019

September 14, 2019

Please reload

Archives