SE LIBÉRER DE SES FEUILLES MORTES

October 8, 2018

La rentrée est déjà un lointain souvenir pour certains et nous arrivons déjà dans les énergies de l'automne. Mais avez-vous pris le temps d’observer la nature ? Certains arbres changent de couleurs pour se couvrir d’un camaïeu flamboyant de brun, rouge, orange jaune. Les feuilles se détachent des branches venant couvrir le sol avant de se désagréger, de se transformer, d’opérer un changement. Et si nous adoptions le rythme de la nature ?

 

A une époque de ma vie, j’étais, comme vous, le nez dans le guidon comme on dit. Stressée, angoissée, incapable de me raisonner, de lâcher prise sur des problèmes, de me débarrasser de ce petit vélo qui tournait sans cesse dans ma tête. Je voulais tout contrôler, tout maîtriser, ça me rassurait. La lumière déclinante du soleil automnale influait sur mon humeur qui jour après jour devenait morose effaçant de mon visage le sourire estival. Ma vie familiale, amicale, professionnelle pâtissaient de cette dégringolade. Et puis un jour, n’en pouvant plus, je suis allée trouver ma tante Berthe. Elle m’a prise par le bras et m’a emmené dans la forêt. Là, nous nous sommes assises au pied d’un magnifique chêne.

 

"Que vois-tu autour de toi ?" me demanda-t-elle.

 

Je restais là un moment, ne sachant pas quoi répondre. Je trouvais stupide de dire que je ne voyais rien d’autre que des feuilles mortes se détacher des branches des arbres pour se poser au sol. Au bout d’un moment, elle brisa le silence :

"Tu vois cet arbre sous lequel nous sommes assises, il sait que pour pouvoir avoir un nouveau panache plus vert au printemps prochain, il est obligé de se débarrasser de ses feuilles mortes. Il sait qu’il doit les laisser partir. Il sait aussi que leur changement, leur transformation en humus va lui permettre de se nourrir, car tout ce qui traverse sa vie le nourrit, le rend plus fort. Toi aussi tu dois laisser partir tout ce qui t’empêche d’avancer. Si tu restes encombrée par les choses du passé, comment veux-tu faire de la place à la nouveauté, au meilleur ? Certes, cela demande un peu de courage, d'oser se dire que certaines choses, certaines relations, certaines amitiés, certains amours, certaines habitudes du quotidien ne feront plus, demain, partie de ta vie mais aujourd’hui contribuent-ils à ton bonheur, à ton bien-être ? Tu t’accroches à eux comme une moule à son rocher, par crainte de l’avenir « au cas où… », « peut-être que si… », « on ne sait jamais… », par peur de blesser l'autre. Tu focalises tes craintes sur les choses du passé ou sur un hypothétique avenir qui n’existe que dans ton esprit et qui peut-être n’arrivera jamais. Alors comment veux-tu avancer vers ton futur ? D’après toi qu'en serait-il de l’arbre s’il conservait toutes ses feuilles mortes ? Serait-il aussi beau et majestueux au printemps suivant ? ".

 

La réponse était non, bien évidemment.

 

C’est alors que j’ai compris que moi aussi je devais me débarrasser de mes feuilles mortes, que je devais commencer par faire de la place pour la nouveauté, que je devais apprendre à lâcher-prise

 

Une fois rentrée chez moi, je commençais par suivre les premiers conseils de ma tante Berthe, divulgués comme la recette d'une potion magique : 

 

1- Supprimez les contacts fantômes de votre téléphone

 

Supprimez de votre téléphone les coordonnées des personnes que vous n'appelez jamais et dont le dernier message est un SMS envoyé lors des vœux du nouvel an d’y a 3 ans. Pourquoi conservez-vous ces contacts ? Imaginez que chacun d’eux soit un caillou dans votre sac à dos alors que vous gravissez le Mont-Blanc. N'est-il pas temps pour vous de les laisser sur le côté de la route et de vous alléger ?

 

De la même façon, nettoyez votre boîte mails de toutes les newsletters inutiles (sauf les miennes lol) et autres mails dépassés, jetez les cartes de fidélités périmées ou des magasins où vous n’irez plus jamais, détruisez les bons de réductions périmés qui traînent dans votre porte-monnaie.

 

2- Libérez-vous des relations du passé

 

Pourquoi conservez-vous les lettres d'amour de vos ex ou le dernier cadeau qu’il (ou elle) vous a fait ? Comme preuve que vous avez existé, que vous avez été aimé ? Parce que vous espérez revivre les mêmes émotions ? Parce que vous espérez qu'il (ou elle) revienne ? Si vous restez focalisé sur le passé, comment voulez-vous vous ouvrir à un nouvel amour, différent, que vous n'imaginez pas encore ?

 

De même, écartez de votre entourage, les amis qui sont toujours négatifs, qui vous tirent vers le bas ou qui se servent de vous quand ils se souviennent que vous existez, supprimez leur profil de votre liste d’amis sur les réseaux sociaux, éloignez-vous des personnes toxiques, même s’ils sont de votre famille. C’est pour votre bien ! Sinon vous finirez par leur ressembler. Et je ne pense pas que ce soit ce que vous désirez.

 

3- Bichonnez-vous en prenant du temps pour vous

 

Réservez dans votre planning de la semaine du temps pour vous pour prendre soin de vous et vous retrouver en tête à tête avec vous-même : rien de tel qu’un bon massage, un soin chez l’esthéticienne, écouter de la musique douce, une balade en pleine nature tout(e) seul(e), une séance de sport, une séance d’hypnose relaxante ou un soin énergétique pour vous détendre et aborder l’hiver sans stress.

 

4- Faites du tri dans vos armoires pour éclaircir votre esprit

 

L’automne c’est comme le printemps, c’est l’occasion de faire du tri, de ranger, de nettoyer et de réaménager votre intérieur.

 

Faites du tri dans vos placards et penderies, débarrassez-vous des vêtements que vous ne mettez plus depuis un an. S’ils dorment dans votre armoire depuis tout ce temps c’est bien pour une bonne raison. Ne les gardez pas dans l’espoir de les remettre un jour car ce jour-là vos goûts auront changé, votre morphologie aussi peut-être, votre état d'esprit lui sûrement. Sachez que les vêtements que vous portez sont le reflet de votre moral, de votre personnalité du moment. Ils parlent pour vous et en disent plus sur vous que toutes les belles paroles que vous pourriez prononcer.

 

Faites de même avec les vieux livres, les vieux dossiers, les vieux magazines, les placards de la cuisine où s’entassent les denrées périssables.

 

Vous serez étonné(e) de voir ou plutôt de ressentir comme trier, nettoyer et ranger les placards fait du bien à l’esprit. C’est comme si vous faisiez un premier tri dans votre tête. Et hop un grand nettoyage à l’extérieur pour mieux nettoyer l’intérieur.

 

5- Libérez-vous du passé, des choses finies

 

Apprenez à laisser le passé là où il est, c’est-à-dire derrière vous. Il est vrai que la mélancolie de ce qui est derrière nous est parfois plus rassurante que l'avenir que l'on n'a pas encore écrit et qui pourtant ouvre la porte sur le vaste champ des possibles. L’automne c'est le bon moment pour vous séparer de ce que vous ne voulez plus pour mieux accueillir la nouveauté, le changement.

 

Votre passé est une composante de votre histoire mais il n'est pas votre histoire. Vous pouvez vivre la vie que vous avez décidée, vous pouvez opérer votre changement à partir de maintenant. Là, tout de suite. Mais ça c'est un choix que vous seul(e) pouvez faire.

 

Se libérer du passé c’est aussi accepter ses émotions, se libérer de ses peurs et de croyances limitantes, des pensées négatives. C’est apprendre à se faire confiance, apprendre à s’aimer, à s’estimer, à s’écouter. Mais ça je vous en parlerai la semaine prochaine.

 

Les thérapies brèves comme l'hypnose, la PNL et le DNR peuvent vous accompagner à opérer ce changement.

 

Alors, quand allez-vous laisser s'envoler vos feuilles mortes ?

 

Sylvie Palin-Luc

07 69 04 85 92

Praticienne en hypnose et thérapies brèves certifiée FFHTB , NGH et IN

Energéticienne et Géobiologue certifiée FFG

www.hypnose-f2b.com

 

IMPORTANT : Les thérapies brèves (hypnose, PNL, DNR) ne se substituent pas à une démarche thérapeutique traditionnelle, elles ne visent pas à faire un diagnostic ou à prévenir une pathologie. Elles sont compatibles avec tout traitement médical en cours ou à venir. Elles ne peuvent et ne doivent en aucun cas se substituer à un traitement médical qui dans tous les cas doit être poursuivi. En cas de doute demandez l’avis de votre médecin.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Croyez en vos rêves

December 9, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents

December 9, 2019

September 14, 2019

Please reload

Archives