top of page

C'est pas moi, c'est mon cerveau


Elles ont bon dos les neurosciences !!!Les avocats américains ont de plus en plus tendance à appeler à la barre des experts du cerveau afin de dédouaner leurs clients.

Dans 5% des procès pour meurtre aux Etats-Unis, les accusés plaident, IRM, à l'appui, que leur comportement impulsif ou violent est lié à certaines caractéristiques neurologiques. Les scientifiques craignent que l'utilisation abusive de leurs résultats décrédibilise leur discipline. On peut aussi se demander quand l'homme cessera de se trouver des excuses pour ne pas prendre ses responsabilités.

(Source : Inexploré n°21)

8 vues

Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
bottom of page