POURQUOI EST-IL IMPORTANT QUE JE ME LIBERE DE LA CIGARETTE ?

November 12, 2018

Dans le cadre du MOI(S) SANS TABAC, la semaine dernière je vous ai parlé que l’hypnose peut être un outil intéressant pour arrêter de fumer et que le succès de toute séance dépend avant tout de votre niveau de motivation pour vous débarrasser une bonne fois pour toutes de cette addiction. Tout le monde sait que de fumer c'est mauvais pour la santé et que l'on peut en mourir mais savez-vous exactement pourquoi ?

 

Si vous hésitez encore à vouloir arrêter voici quelques éléments qui devraient vous convaincre.

 

La cigarette est une véritable addiction : 8 secondes seulement c’est le temps qu’il faut au corps humain pour devenir dépendant de la cigarette

 

La cigarette est la drogue la plus rapide  et la plus puissante du monde. En seulement 8 secondes, la nicotine arrive au cerveau et colonise les aires associées au plaisir. Dès la première bouffée des endorphines sont libérées puis à mi-parcous, le corps se met à sécréter de l'adrénaline. Le rythme cardiaque s'accélère, le fumeur a alors la sensation d'être plus éveillé. Ces effets disparaissent graduellement mais le plaisir procuré est tel que le fumeur veut les rechercher encore et encore au point de tomber dans l'addiction.

 

13 sortes de cancers sont dus au tabac

 

En France, la cigarette est responsable chaque année de plus de 73 000 décès par cancer. Ce qui fait de la cigarette la première cause de mortalité par cette maladie. Parmi les substances les plus agressives on trouve : le monoxyde de carbone et les goudrons à l'origine de 90% des cancers des poumons, de 70% des cancers des voies aériennes et digestives supérieures (langue, bouche, larynx, pharynx, oesophage) et de 50% des cancers de la vessie ou du rein. L'ammoniac, le cadmium, le plomb et le chlore favorisent les cancers du pancréas, du foie, du côlon-rectum et du col de l'utérus. 

 

La cigarette provoque 80% des infarctus avant 45 ans 

 

Fumer rétrécit la taille des vaisseaux sanguins, augmente la tension artérielle et l'activité cardiaque et favorise les caillots. Le risque de maladie coronarienne (arythmie, insuffisance cardiaque, etc.) est multiplié par 5. Même les jeunes sont touchés : avant 45 ans 80% des victimes d'infarctus sont des fumeurs. En outre, la cigarette expose 2 fois plus à l'infarctus du myocarde. Au-delà de 10 cigarettes par jour, la probabilité de faire un AVC est multiplié par 1,5. Par contre dès l'arrêt, la récupération est bonne et rapide. Au bout d'un an, le risque de crise cardiaque diminue de 50%.

 

5 fois plus de risques d'avoir des rides.

 

En contractant les vaisseaux sanguins, le monoxyde de carbone empêche l'oxygénation tissulaire et ternir le teint. La nicotine détruit la vitamine C nécessaire à la fabrication des fibres de collagènes. La peau s'affaisse et s'assèche. A terme, le visage s'émacie et se masculinise chez la femme. Dès 3 cigarettes par jour, l'épiderme se ride prématurément autour des lèvres et des yeux. Un fumeur paraît 5 à 10 ans plus âgé qu'un non fumeur. Quant au cyanure d'hydrogène contenu dans la cigarette, il altère le processus de réparation cellulaire et ralentit la cicatrisation. Ce qui peut être préjudiciable en cas d'opérations. Enfin, la cigarette est un facteur aggravant de l'acné.

 

1 fumeur sur 4 développe une insuffisance respiratoire 

 

Dès 5 cigarettes par jour, les fumeurs développent 3 fois plus d'angines, d'otites, de grippes et de pneumonies. En détruisant la vitamine C et en limitant l'absorption des nutriments dans le sang, le tabac réduit les défense immunitaires. Les fumeurs sont donc plus sensibles aux virus qui colonisent la sphère ORL qui est déjà pas mal irritée. Plus grave, la fumée et ses milliers de composants toxiques détruisent le parenchyme pulmonaire (bronchites, alvéoles, capillaires) et conduisent, en moyenne après 30 ans de tabagisme, à l'emphysème puis à l'insuffisance respiratoire.

 

La BPCO ce tueur silencieux sera 3ème cause de mortalité en 2020

 

BPCO, ces 4 lettres ne vous disent peut-être rien et pourtant d'ici quelques années vous allez en entendre de plus en plus parler. Il s'agit de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive qui, selon les autorités, sera la 3ème cause de mortalité en 2020. Le tabagisme en est la principale cause.

2 personnes sur 3 en seraient atteintes mais l'ignorent. L'évolution de cette maladie est lente et progressive. Les premiers signes se manifestent après 20 ans de tabagisme à raison d'un paquet par jour. 

Cette maladie est une bronchite chronique avec obstruction des bronches. Et ne vous fiez pas à votre essoufflement car il ne s'agit là que d'un symptôme qui apparaît tardivement, quand la maladie est déjà très avancée. Les premiers signes sont au contraire si vous toussez et crachez le matin. Là il faut vite consulter votre médecin pour faire mesurer votre souffle afin d’évoluer votre capacité respiratoire.

A long terme, si aucune mesure n'est prise, la BPCO conduit à une insuffisance respiratoire chronique très handicapante. A ce stade 50% des malades sont mis sous oxygène plus de 15 heures par jour quand il ne s'agit pas d'hospitalisation en service de réanimation.

Pour arrêter l'évolution de cette maladie ou même la faire régresser, une seule solution : ARRETER TOTALEMENT DE FUMER.


Alors n'attendez plus qu'il soit trop tard.

Arrêter de fumer peut vous sauver la vie et vous permettre de vivre plus longtemps.

 

Mais n'oubliez pas une chose : la décision d’arrêter le tabac doit venir de vous et de vous seul(e). Et le succès de l'hypnose dépend uniquement de VOTRE NIVEAU DE MOTIVATION.

 

Alors n'hésitez plus osez l'hypnose ! Prenez vite rendez-vous !

C'est avec plaisir que je vous accueillerai dans mon cabinet pour vous accompagner sur le chemin de Votre libération.

 

Sylvie Palin-Luc

07 69 04 85 92

Praticienne en hypnose et thérapies brèves certifiée FFHTB , NGH et IN

Energéticienne et Géobiologue certifiée FFG

www.hypnose-f2b.com

 

(inspiré d'un article paru dans le magazine 60 millions de consommateurs de 2016 - source photo : pexels)

 

IMPORTANT : Les thérapies brèves (hypnose, PNL, DNR) et les soins énergétiques ne se substituent pas à une démarche thérapeutique traditionnelle, elles ne visent pas à faire un diagnostic ou à prévenir une pathologie. Elles sont compatibles avec tout traitement médical en cours ou à venir. Elles ne peuvent et ne doivent en aucun cas se substituer à un traitement médical qui dans tous les cas doit être poursuivi. En cas de doute demandez l’avis de votre médecin.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Croyez en vos rêves

December 9, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents

December 9, 2019

September 14, 2019

Please reload

Archives